UA-68777390-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/06/2013

L'ANI, la loi de sécurisation de l'emploi.

5363b617-bddc-67f4-39a7-7daee9e2f0c0.jpgDémystification, apprentissage, compréhension...

Certains syndicats n'ont pas voulu signer, mais ce n'est pas une surprise au niveau national, ils ne signent jamais rien ! Histoire de ne pas se "mouiller" et ce sont toujours les mêmes CGT et FO, et pourtant dans leurs lignes cà discute beaucoup en dehors des radicalistes, et pourquoi ?

Il faut juste savoir ce qu'ils omettent de dire aux salariés...

Quelques réponses:

1/ tout accord ne pourra se négocier qu'au niveau des entreprises.

2/ il faudra à minima 50% des organisations représentatives dans l'entreprise pour qu'un accord soit validé, alors que pour tout autre accord seulement 30%

3/ Imaginez vous que vos syndicats responsables à 3M, vont vendre votre avenir, NON loin de là!!! A moins que celui qui signe des accords au rabais (Rèf: interressement 2012 à 2014, signé par un seul syndicat,et pour quel montant !...), nous pouvons être inquiét ? Mais NON il ne représente que 32,4%, à lui seul.

4/ Le volet important de cette nouvelle loi pour nous à 3M, peut être la mobilité. Nouvelles lois, nouvelles armes, et nous sommes parfaitement armés.

      Nous croyons en l'envie et la capacité de notre direction à mener des débats constructifs dans ce domaine s'il se devait.

      Au lieu de crier au loup, nous souhaitons négocier, mais si ce n'était pas le cas, nous risquerions de crier plus fort que les loups... Nous.




Les commentaires sont fermés.