UA-68777390-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/12/2015

3M ne tient pas ses engagements ! Nous sommes scandalisés.

Suite aux différentes annonces de réorganisations de ces dernières semaines, qui font échos à vos préoccupations, voici les dernières nouvelles.

A chaque annonce faite dans vos organisations et à vos représentants que nous sommes, procès verbale de réunion du Comité Centrale d'Entreprise à l'appui, la direction promet, sans équivoque, qu'aucun licenciement n'aura lieu, et que tout salarié touché par ces réorganisations se verra proposé de nouveaux postes avec formations et accompagnement à l'appui.

Malheureusement nous découvrons que nombre d'entre vous font l'objet de harcèlement de la part de vos hiérarchies pour quitter l'entreprise, par des propositions de rupture conventionnelle finissant par des convocations pour entretien préalable à licenciement.

Vous devenez du jour au lendemain, indésirable, malgré de nombreuses années de reconnaissance que 3M vous avait signifié par vos notations.

Ces pratiques sont tout simplement SCANDALEUSES, puisque qu’elles sont accompagnées de tentatives de déstabilisations et d'intimidations pour les salariés approchés.

Nous ne laisserons 3M, déjà assigné par la justice pour non-respect des instances, de poursuivre ce genre d'action.

Ne restez pas seul face à la direction, qui a perdu l'éthique dont elle vous demande quotidiennement de respecter.

La CFE-CGC.

RUPTURE CONVENTIONNELLE déc 2015.pdf