UA-68777390-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/02/2016

NAO 2016, comment la direction de 3M France cherche à vous démotiver ?

Chères et chers Collègues,      

     Vous avez tous reçu le message de la direction concernant la conclusion des Négociations Annuelles Obligatoires ce vendredi dernier.

     Bien sur nous n'étions pas signataire à cet accord concernant cette négociation, s'il y'en avait eu une !...

Nos propositions étaient :

  • Augmentation au mérite
    1. Pour les CC3
      • Pas de prise en compte du MRP pour toutes catégories socio-professionnelles
      • 2% pour les CC3
      • Enveloppe de rattrapage pour les catégories AM Technicien et cadres, dont le salaire médian 2015 est inférieur au salaire médian des industries chimiques 2015
    2. Pour les CC2, sans plan d'action et sans plan de suivi (contrôlable), augmentation de 1% après 6 mois.
  • Augmentation pour les CC4 & 5
  • Budget de promotion additionnel = 0,25 %
  • Spot Recognition de 1 à 2 semaines fonction de l’implication des salariés concernés par le projet POLARIS.
  • Une enveloppe pour les collaborateurs ne pouvant abonder au dispositif du PEE
  • Heures supplémentaires : récupération jusqu’à fin mars 2016, solde payé sur avril 2016
  • Prime de vacances de 750 € à  950 € brut.
  • Augmentation du remboursement de la carte transport à 75% et non plus à 50%

      Aucune de nos revendications ont été retenues, et plus particulièrement l'arrêt de la prise en compte du MRP, pénalisant cette année 92 salariés de la population Cadre, qui sont probablement les mêmes que l'année passée. Cette "économie" permettant de rattraper les salaires plus bas. 

      En cette année de plein changement lié à POLARIS, Global Service Center, Business Transformation et, où la charge de tous est accrue, nous attendions une politique salariale plus ambitieuse et reconnaissante.

      Pour les salariés impactés par la mise en place SAP en plus de leur mission actuelle, nous attendions un engagement de la direction concernant un versement de Spot Recognition de 1 à 2 semaines suivant le taux d'implication de chacun.

Rien de tout cela, travaillez plus pour moins...

      

01/02/2016

Solutions pour les bibliothèques, quelques ajustement sur le communiqué de 3M France

Chères et chers collègues,

Pour ceux qui ne seraient pas au courant, nous souhaitons rétablir quelques vérités qu'omet notre direction.

Dans l'annonce que vous avez reçu, il y a à rectifier ou préciser quelques points, que nous notons en rouge.

MESSAGE DESTINE A L'ENSEMBLE DES COLLABORATEURS DU GROUPE 3M EN FRANCE (Afin de ne pas voir apparaître l'intégralité de la liste des destinataires, ce message est envoyé en bcc) La procédure d’Information et de Consultation des Instances Représentatives du Personnel de 3M France relative à la cession de l’activité Solutions pour les Bibliothèques a été menée à son terme (magré toute la volonté de la direction de passer outre l'avis du Comité Centrale d'Entreprise souhaitant obtenir l'avis du CHSCT sur ce sujet*). Le transfert de cette activité auprès de la société Bibliotheca sera donc effectif à compter du 1er février 2016. Comme vous le savez, la division Signalisation, Identification et Sécurité (TSSD) de 3M a décidé de se concentrer sur ses priorités stratégiques et sur le cœur de son activité, en particulier sur les solutions de sécurité routière et de sécurité publique. Bibliotheca France, acteur reconnu pour le développement de solutions innovantes pour les bibliothèques, devient ainsi le nouvel employeur des collaborateurs précédemment rattachés à l’activité Solutions pour les Bibliothèques de 3M France. A chacun d’entre eux, nous souhaitons réussite et épanouissement dans leur nouvel environnement de travail. Nous tenons tout particulièrement à les remercier pour la loyauté, l’engagement et le professionnalisme qu’ils ont témoignés tout au long de leur carrière au sein de notre entreprise. Stéphanie BARREAU Président 3M France et Marc ROUTIER Directeur Général Marché Sécurité et Signalétique, 3M France

Ces belles phrases de la direction ne prennent bien sur aucune écoute des inquiétudes de nos collègues de LS pour l'avenir.

*Nous souhaitons ajouter que le Tribunal de Grande Instance de Pontoise a rappelé ses obligations à 3M et lui à ordonné d'informer et consulter le CHSCT de Cergy, faisant suite à la demande du CCE.

Aujourd'hui ce sont nos collègues de LS, demain à qui le tour.