UA-68777390-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/02/2014

Résultats des Négociations Annuelles Obligatoires (NAO)

Martine3.png     Au terme de 4 réunions de négociations, dans un contexte de budget "soit disant très limité" selon la direction au vue des mauvais résultats sur l'entité 3M France SAS, un accord à "l'arrachée" a pu être conclu avec la direction. La CFE-CGC a décidé d'en être signataire, la CFTC aussi. La CFDT souhaite consulter ses adhérents. FO ne semblerait pas être signataire.

Le consencus trouvé avec la direction nous a permis de signer et de ne pas se retrouver face à une proposition à minima de la direction.

 

 Pour rappel, les propositions initiales de la direction étaient:

Maintien du niveau de la prime de vacances à 750 €.

Maintien du niveau de la prime de transport à 200 €.

Budget de politique salariale de 1,4% au mérite décomposé comme suit :

une augmentation des notés "3" de,                

1,5% pour les salaires inférieurs au MRP* de 90%

1,2% pour les salaires se situant entre 90% et 110% du MRP

1% pour les salaires supérieurs à 110% du MRP 

 *MRP: en français; référence moyenne du marché des salaires.

une augmentation supplémentaire pour les noté "4" et "5"

un budget additionnel de 0,3% pour les promotions.

L'intégration d'une quote part de la Prime d'Horaire Décalé dans le salaire de base.

La renégociation dans l'année de l'accord RTT, du PEE.

Le doublement de la prime d'anniversaire d'ancienneté (15, 20, 30,35,40 ans) passant de 100€ à 200€. 

Les dernières propositions de la CFE-CGC portaient principalement sur:

un budget de politique salariale au mérite supérieur et décomposé comme suit :

une augmentation des notés "3" de,                

2% pour les salaires inférieurs au MRP de 90%

1,5% pour les salaires se situant entre 90% et 100% du MRP

1,2% pour les salaires se situant entre 100 et 110% du MRP

1 % pour les salaires supérieurs à 110% du MRP

L'ouverture de négociations en 2014 sur un accord de télétravail.

   La direction a retenu nos propositions en compléments de celles qu'elle avait proposées. Etant conscient que cette enveloppe salariale reste encore trop faible, mais ayant obtenu une politique de rattrapage des salaires inférieurs à 100% du MRP, l'ouverture de négociations sur le télétravail et l'intégration d'une partie de la PHD dans la salaire de base (soumis à la signature de la NAO), nous avons souhaitez signer cette accord salarial.

 

26/06/2013

Intéressement, pas intéressant. Participation pas participante...

images?q=tbn:ANd9GcQvhknQPrziOmpx3kp4iEDIF8kfv_fDeHEsnTm56UbnuKoXEam_Rg   Voilà notre nouvel avenir à 3M, et même notre passé...

Alors que dans la majorité des entreprises de la convention collective de la chimie, dont 3M France SAS fait partie, la rémunération au titre de l'intéressement et de la participation représente entre 3 et 6 % de la rémunération globale brute annuelle de chaque salarié, à 3M France, elle représente beaucoup moins que cela, si on se réfère aux dernières années, environ moins d'1 %.

      Nous notons que cela motive l'ensemble des collaborateurs de l'entreprise, qui ont bien assimilé qu'il vaut mieux rétribuer l'actionnaire que les salariés.

      Il est vrai qu'à l'écoute de notre direction, nous n'apportons pas les  résultats attendus par la direction US en Europe, et surtout en France, mais en fait, quels sont les résultats attendus, sachant que bon nombre d'employés ne connaissent pas encore leurs objectifs...

      En fait, pour regarder en profondeur, ce que cela veut dire, il est hors de question d'oublier les parts de marché que représentent les ventes en Europe de l'Ouest, par conséquent en France, mais surtout oublier de produire en Europe de l'ouest, du coup ("coût") en France.

....