UA-68777390-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/02/2016

Solutions pour les bibliothèques, quelques ajustement sur le communiqué de 3M France

Chères et chers collègues,

Pour ceux qui ne seraient pas au courant, nous souhaitons rétablir quelques vérités qu'omet notre direction.

Dans l'annonce que vous avez reçu, il y a à rectifier ou préciser quelques points, que nous notons en rouge.

MESSAGE DESTINE A L'ENSEMBLE DES COLLABORATEURS DU GROUPE 3M EN FRANCE (Afin de ne pas voir apparaître l'intégralité de la liste des destinataires, ce message est envoyé en bcc) La procédure d’Information et de Consultation des Instances Représentatives du Personnel de 3M France relative à la cession de l’activité Solutions pour les Bibliothèques a été menée à son terme (magré toute la volonté de la direction de passer outre l'avis du Comité Centrale d'Entreprise souhaitant obtenir l'avis du CHSCT sur ce sujet*). Le transfert de cette activité auprès de la société Bibliotheca sera donc effectif à compter du 1er février 2016. Comme vous le savez, la division Signalisation, Identification et Sécurité (TSSD) de 3M a décidé de se concentrer sur ses priorités stratégiques et sur le cœur de son activité, en particulier sur les solutions de sécurité routière et de sécurité publique. Bibliotheca France, acteur reconnu pour le développement de solutions innovantes pour les bibliothèques, devient ainsi le nouvel employeur des collaborateurs précédemment rattachés à l’activité Solutions pour les Bibliothèques de 3M France. A chacun d’entre eux, nous souhaitons réussite et épanouissement dans leur nouvel environnement de travail. Nous tenons tout particulièrement à les remercier pour la loyauté, l’engagement et le professionnalisme qu’ils ont témoignés tout au long de leur carrière au sein de notre entreprise. Stéphanie BARREAU Président 3M France et Marc ROUTIER Directeur Général Marché Sécurité et Signalétique, 3M France

Ces belles phrases de la direction ne prennent bien sur aucune écoute des inquiétudes de nos collègues de LS pour l'avenir.

*Nous souhaitons ajouter que le Tribunal de Grande Instance de Pontoise a rappelé ses obligations à 3M et lui à ordonné d'informer et consulter le CHSCT de Cergy, faisant suite à la demande du CCE.

Aujourd'hui ce sont nos collègues de LS, demain à qui le tour.

17/01/2016

Notre PDG a-t-il encore confiance en l’avenir de notre société ?

Voilà des informations qui ne vont pas vous rassurer : le signal est clair,

                                     vendez vos actions 3M !

Selon le site « Insider Trading Report », notre CEO Inge G Thulin a vendu le 28 octobre dernier 52 000 actions pour un montant total de 8 104 235 $

Michael F Roman, Executive Vice President a lui aussi vendu 6 900 actions pour 1 122 768 $ en mai 2015

Joaquin Delgado, Executive Vice President, suit le mouvement en vendant 11 370 actions le 30 octobre pour un montant de 1 799 764 $

Votre travail a permis de faire monter l’action au plus haut historique, ce plus haut historique qui vous a coûté votre participation en 2015 car nos managers « n’avaient pas provisionné » cette hausse (sic)… Les ventes d’actions de nos 3 managers ci-dessus représentent plus de 11 millions de dollars soit environ 10 104 702 € c'est-à-dire 7 521 mois de SMIC = 626 années de salaires… ça laisse songeur

Rappelons-nous que le même Inge G Thulin annonçait le 22 octobre dernier 1500 suppressions de postes chez 3M… l’argent gagné grâce aux licenciements n’est pas perdu pour tout le monde !!!

6 jours après il vendait ses actions…

Restons positifs, nos managers ont une excellente vision stratégique… pour eux : ils ont vendu au bon moment car depuis le 30 octobre dernier l’action est passé de 157 $ à 138 $... belle opération !

 

Source des informations :

http://www.insidertradingreport.org/3m-co-mmm-files-form-...

21/12/2015

3M ne tient pas ses engagements ! Nous sommes scandalisés.

Suite aux différentes annonces de réorganisations de ces dernières semaines, qui font échos à vos préoccupations, voici les dernières nouvelles.

A chaque annonce faite dans vos organisations et à vos représentants que nous sommes, procès verbale de réunion du Comité Centrale d'Entreprise à l'appui, la direction promet, sans équivoque, qu'aucun licenciement n'aura lieu, et que tout salarié touché par ces réorganisations se verra proposé de nouveaux postes avec formations et accompagnement à l'appui.

Malheureusement nous découvrons que nombre d'entre vous font l'objet de harcèlement de la part de vos hiérarchies pour quitter l'entreprise, par des propositions de rupture conventionnelle finissant par des convocations pour entretien préalable à licenciement.

Vous devenez du jour au lendemain, indésirable, malgré de nombreuses années de reconnaissance que 3M vous avait signifié par vos notations.

Ces pratiques sont tout simplement SCANDALEUSES, puisque qu’elles sont accompagnées de tentatives de déstabilisations et d'intimidations pour les salariés approchés.

Nous ne laisserons 3M, déjà assigné par la justice pour non-respect des instances, de poursuivre ce genre d'action.

Ne restez pas seul face à la direction, qui a perdu l'éthique dont elle vous demande quotidiennement de respecter.

La CFE-CGC.

RUPTURE CONVENTIONNELLE déc 2015.pdf